Produits Laitiers Santé
Alimentation,  Santé

Une meilleure Santé sans Produits laitiers – #2 Acné, Diabète et Dépendance

Produits Laitiers Santé
Produits Laitiers et Santé

 

Salut tout le monde ! 😃

On se retrouve aujourd’hui pour continuer notre série spéciale sur les Produit Laitiers et la Santé.

Dans le premier épisode, nous avons vu comment les produits laitiers augmentent vos risques de développer des cancers et des maladies inflammatoires. Et nous vous avons expliqué pourquoi le calcium des produits laitiers n’est pas indispensable et comment le remplacer.
Si vous avez loupé ce premier article, vous pouvez le retrouver en cliquant ici.

Dans ce deuxième épisode, nous allons voir ensemble l’impact des produits laitiers sur notre Santé, notamment, sur des maladies comme l’Acné et le Diabète. Puis nous verrons, pourquoi vous êtes « drogués » au fromage.
C’est parti ! 🤗

o Produits Laitiers et Acné
o Réduire les Risques de Diabète
       • Diabète de type 1
       • Diabète de type 2
o Drogués aux Produits Laitiers

 

Produits laitiers et Acné

Produits Laitiers et Santé
Produits Laitiers et Acné

 

Si vous n’avez jamais eu d’acné, qu’elle soit légère ou sévère, vous avez été sacrément chanceux. D’une part parce que vous avez pu éviter les moqueries, le manque de confiance en vous, et toutes les « joyeusetés » qui y sont liées pendant l’adolescence. Et d’autre part, parce que vous faites partie de ces tous petits 15% de la population qui y a échappé.
Oui, oui, votre calcul est bon, cela veut dire que 85% des adolescents à travers le monde ont eu, ou, ont encore de l’acné. D’ailleurs, ça a été notre cas pendant plusieurs années … 😟

Alors, vous vous dites peut-être « Mais c’est normal, c’est les hormones qui sont en ébullition, un peu trop de stress, etc, etc. » Et puis, comme le disent souvent les dermatos, une bonne grosse cure de médocs avec d’ENORMES effets secondaires pour le jeune homme. La pilule contraceptive avec aussi d’ENORMES effets secondaires pour Mademoiselle. Oh et puis, n’oublions pas une bonne dose de crème remplie de cochonneries à appliquer sur la figure. Et vous verrez, ça passera … »

STOP !! 🙅‍♂️

Avant de vous lancer dans tous ces produits chimiques, rappelez-vous que la plupart du temps, si votre corps développe une maladie c’est qu’il y a un problème à l’intérieur, une cause (ou des causes) qui déclenche ces symptômes. Et souvent, les causes sont l’alimentation et l’hygiène de vie.
Ainsi, l’acné est un signal de votre corps pour vous dire que quelque chose ne va pas à l’intérieur. Que quelque chose est en excès. Car votre peau est un émonctoire (comme les reins, les poumons, …). Un émon-quoi ?
Un émonctoire, c’est un peu comme la sortie de secours où tout le monde se précipite quand ça ne va pas dedans.

Depuis plusieurs années, de nombreuses recherches ont été menées pour mettre en avant le lien entre consommation de produits laitiers et acné. Et les conclusions sont sans appels. Consommer des produits laitiers favorise le développement de l’acné.

Il a été montré que ces derniers contiendraient des protéines dites « insulinotropes ». Oui, c’est un mot un peu compliqué mais très simple à expliquer. 😉
Cela veut dire que ces protéines, lorsqu’elles vont être digérées, vont envoyer un signal à votre pancréas pour lui dire « Hey mon pote, fais péter l’insuline ! ». Le problème, c’est qu’elles vont lui demander de fournir beaucoup plus d’insuline que nécessaire.
D’habitude, celle-ci est sécrétée pour permettre à votre corps d’assimiler correctement le glucose et vous apporter l’énergie dont vous avez besoin.
Mais à cause des protéines insulinotropes, l’insuline produite n’est pas utilisée. Et cette malheureuse, qui ne sait pas trop quoi faire pour s’occuper, va aller stimuler vos glandes sébacées. Ce qui va entraîner une sécrétion accrue de sébum et favoriser l’acné. 😧

Mais attendez ! Car ces protéines insulinotropes ne sont pas les seules responsables de cette production excessive de sébum. En effet, les produits laitiers contiennent aussi d’autres petites saletés appelées les « facteurs de croissance ».
Et oui, ça vous parle n’est-ce pas ? On les a déjà vus dans le premier épisode. Rappelez-vous, ce sont les petits voyous qui favorisent, entre autres, le développement de vos cancers.
Tout comme ils favorisent le développement des cellules cancérigènes, ils vont favoriser le développement du sébum et des cellules nocives qui vont s’accumuler sur votre peau.

Donc combo gagnant : Protéines insulinotropes + Facteurs de croissance = Augmentation du risque d’Acné. 😤

Alors s’il-vous-plaît, si vous souffrez de l’acné, commencez par revoir votre alimentation avant de commencer à prendre des médicaments inefficaces ou qui abîmeront votre corps à cause des effets secondaires. Faites quelques recherches sur internet et vous verrez que beaucoup de gens s’en sortent super bien juste en mangeant différemment. C’est un message très important pour nous car nous aurions vraiment aimé savoir ça quand nous étions ados. La vie aurait été plus simple. 😊

Les lecteurs de cet article ont également lu :   Défi 30 jours - Douche Froide : Semaine 3

 

Réduire les risques de Diabète

Produits Laitiers Santé
Produits Laitiers et Diabète

 

Le diabète est une maladie dite « de civilisation » et qui se développe de plus en plus de nos jours. Elle touchait 176 millions de personnes en 2000 et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) prévoyait 370 millions pour 2030. Malheureusement, en 2017, déjà 425 millions de personnes étaient touchées et les chiffres ne cessent d’augmenter.
Pour information, 1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde.
Tout ça pour vous dire que ce n’est pas une petite maladie isolée à prendre à la légère. 😔

Pour faire très simple, le diabète est lié à un excès permanent de glucose dans le sang. Ceci est dû à un mauvais fonctionnement de l’insuline. On en a parlé dans le paragraphe précédent, elle permet à votre organisme d’utiliser le glucose pour donner de l’énergie à vos organes, à vos muscles ou de le stocker pour plus tard.
Dans un premier cas (Diabète de type 1), l’insuline ne va pas être produite en quantité suffisante. Et dans un second cas (Diabète de type 2), elle ne va pas pouvoir fonctionner comme il faut.

Alors vous vous dites sûrement « Ok, le diabète c’est moche mais quel est le rapport avec les produits laitiers et notre Santé ? ». Soyez rassurés on y arrive.

Insuline bovine et Diabète de type 1

Les produits laitiers contiennent de l’insuline bovine. Lorsque vous en mangez, celle-ci va avoir du mal à être découpée en petits bouts pendant la digestion pour être assimilée par votre organisme. Malheureusement, quand votre paroi intestinale est fragile, elle laisse passer au travers cette insuline bovine. Vous vous rappelez ? On avait comparé cette paroi à un tamis de chercheur d’or dont les mailles sont trop larges et laissent passer les grosses pépites.

Le problème, c’est que nous ne sommes pas faits pour avoir en nous de l’insuline bovine. Et oui, insuline humaine = OK. Mais bovine = NOT OK. 👎

Donc que se passe-t-il quand l’insuline bovine passe à travers le tamis et rentre dans notre organisme ?
C’est le branle-bas de combat ! Nos petits soldats, les anticorps, se mettent en action et vont « détruire » cette insuline qui n’a rien à faire là. Sauf que, cette petite coquine ressemble beaucoup à notre insuline humaine. Donc, dans le feu de l’action, nos soldats dézinguent tout ce qui passe. Bovine, humaine, même combat…
A la longue, ils ne vont même plus essayer de faire de distinctions. Dès qu’ils verront écrit « insuline », ils dézingueront. Ce qui fait que l’insuline « humaine » ne pourra plus agir dans votre corps.
De ce fait, votre taux de glucose sera en permanence trop élevé, augmentant vos risques de problèmes aux yeux, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiovasculaires, …
Bravo, vous augmentez vos risques de développer un Diabète de Type 1.

 

Produits Laitiers et Santé

Protéines insulinotropes et Diabète de type 2

Mais attendez c’est pas fini ! Vous prendrez bien un peu de Diabète de Type 2 en plus de votre Type 1 ?
Et oui, les produits laitiers augmentent aussi les risques de développer un Diabète de Type 2. SURPRISE ! 🎉

Vous vous souvenez des protéines insulinotropes dont on a parlé dans le paragraphe précédent ? Oui, c’est ça ! Ce sont ces petites saletés qui font produire à votre pancréas de l’insuline en excès alors qu’il n’en a pas besoin.
En plus d’augmenter votre sensibilité à l’acné, cette demande permanente, et inutile, de production d’insuline va, petit à petit, épuiser votre pancréas. Ce pauvre petit gars aura donc de plus en plus de mal à en produire. 😫

Mais ce n’est pas tout. En effet, l’insuline permet à votre corps d’assimiler le glucose car elle active des « transporteurs » qui vont l’acheminer jusqu’à vos cellules pour être transformé en énergie. Cependant, l’excès d’insuline, causé par les protéines insulinotropes des produits laitiers, fait que ces transporteurs, qui « baignent constamment » dans l’insuline, deviennent de moins en moins sensibles à son appel. Et au final, ils ne transportent plus le glucose pour le transformer en énergie et celui-ci s’accumule, et s’accumule, encore et encore dans votre organisme.
BOUM ! Ça y est ! Vous augmentez vos risques de développer un Diabète de Type 2.
Et vous dites “Bonjour” à de plus grandes chances de souffrir d’un infarctus du myocarde, d’hypertension, d’accident vasculaire cérébral, … Un sacré programme ! 😨

Alors attention, on le redit, les produits laitiers ne sont pas les seuls responsables du diabète, mais ils jouent un rôle important dans le développement de cette maladie.

Pour information :
– les enfants nourris au lait animal auraient 5 fois plus de chances de développer un Diabète de Type 1.
– une alimentation riche en produits animaux, comme les produits laitiers, augmenterait de 56% vos risques de développer un Diabète de Type 2.

Donc, s’il-vous-plaît, la prochaine fois que vous voudrez acheter une brique de lait, repensez juste quelques secondes à cet article. 😉

Les lecteurs de cet article ont également lu :   Noël Vegan #1 Crackers apéritif {vegan, sans gluten}

 

Drogués aux Produits Laitiers

Produits Laitiers Santé
Produits Laitiers et Dépendance

 

« Je ne pourrais jamais me passer de fromage ! » 🧀
Chaque français a dû prononcer cette phrase au moins une fois dans sa vie. Et c’était notre cas à nous aussi. Et oui, avant de devenir vegan, il y a bientôt 3 ans, nous adorions le fromage et nous ne pensions pas pouvoir nous en passer.
Ça a été d’ailleurs un des caps les plus difficiles à franchir lors de notre transition vers une alimentation vegan. Surtout pour Claire qui se décrivait comme une « addict » au fromage. 🤣

Alors pourquoi est-ce si difficile, pour la majorité d’entre nous, de dire « Au revoir » à certains laitages ?
La raison est toute simple, les produits laitiers contiennent de la Caséine. Lors de la digestion de cette protéine, une molécule très particulière va être synthétisée : la Casomorphine.
Mais qu’est-ce que c’est que donc que cette bestiole ?

La Casomorphine va activer les récepteurs de votre cerveau qui sont liés à la dépendance. Les effets vont être plutôt proches de ceux de la Morphine. Ce qui va déclencher la sécrétion d’un neurotransmetteur appelé, Dopamine. Vous la connaissez sûrement aussi sous son nom de scène : « l’Hormone du Plaisir ».
Et cette hormone, pour faire très simple, vous pouvez la voir comme un petit messager qui va dire à votre cerveau : « Heeeeyyyyy ! C’est coooool ça ! On recommence quand mon pote ?! Dis, dis, dis ? On recommence quand ? ». 🤪

C’est ce qui fait qu’on aime reproduire certaines situations plutôt que d’autres. Et qu’on AAAADOOOOREEEE manger du fromage, par exemple.
Ce n’est pas parce que c’est bon pour votre Santé que vous avez envie d’en manger. Non, non.
C’est parce que votre cerveau veut sa dose de Dopamine générée par la Casomorphine des produits laitiers.

Alors, c’est sûr, manger un bout de camembert n’est pas aussi puissant que sniffer un rail de coke. Mais posez vous la question, si votre cerveau ne recevez pas sa dose de « Plaisir », est-ce que vous mettriez dans votre bouche ce truc qui pue et qui pique la langue ? … A méditer … Cela pourra vous aider quand vous voudrez arrêter. 🤔

 

Et voilà, nous avons vu ensemble 3 autres bonnes raisons qui font que vous serez en meilleure Santé sans Produits Laitiers.
Certes, le lait, les fromages, les yaourts,… ne déclenchent pas, à eux seuls, l’acné ni le diabète. Mais ils augmentent considérablement vos risques de les voir se développer. Tout ça, juste pour un petit shoot de plaisir… A vous de voir si ça en vaut vraiment le coup ?

 

Voilà pour ce qui est du deuxième épisode sur les Produits Laitiers. On vous dit à très vite pour l’épisode 3 ! 🤗

🍃 Pensez à liker, commenter et surtout partager autour de vous si vous pensez que cela peut aider quelqu’un.

🍃 Prenez bien soin de vous !

Avec Amour ❤
Claire & Nico

 

N.B. :
Nous sommes tous différents et ce qui est bon pour nous ne le sera peut-être pas pour vous.
Nous vous transmettons dans cet article toutes les informations et connaissances que nous avons acquises suite à nos recherches, nos lectures et à nos expériences personnelles.
Nos articles n’ont pas pour but de vous dire quoi faire, ou ne pas faire. Pour notre part, nous aurions beaucoup aimé avoir toutes ces informations bien plus tôt dans notre vie, afin de pouvoir faire nos propres choix.
Maintenant, à vous de faire les vôtres.

Et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé.
 
 
Références :
https://nutritionfacts.org/video/dairy-acne-2/

Milk consumption and acne in teenaged boys
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4391699/

Evidence for Acne-Promoting Effects of Milk and Other Insulinotropic Dairy Products
https://www.researchgate.net/publication/49850224_Evidence_for_Acne-Promoting_Effects_of_Milk_and_Other_Insulinotropic_Dairy_Products

Acne: Diet and acnegenesis
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3481796/

https://www.beaute-pure.com/le-lait-et-lacne-notre-ennemi-pour-la-vie/

http://docteurpoinsignon.over-blog.fr/article-la-face-cachee-du-yaourt-89400696.html

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/diabete/articles/893-diabete-types-1-et-2.htm

Worldwide increase in incidence of Type I diabetes–the analysis of the data on published incidence trends.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10651256

Why is type 1 diabetes increasing?
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23733895

Relationship between cows’ milk consumption and incidence of IDDM in childhood.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1797491

https://nutritionfacts.org/video/does-casein-in-milk-trigger-type-1-diabetes/

https://nutritionfacts.org/video/does-bovine-insulin-in-milk-trigger-type-1-diabetes/

Review of the potential health impact of β-casomorphins and related peptides
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/rn-231

Which Foods May Be Addictive? The Roles of Processing, Fat Content, and Glycemic Load
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4334652/

https://www.planetesante.ch/Magazine/Addictions/Addiction-au-travail/Qu-est-ce-que-la-dopamine

https://www.lanutrition.fr/outils/a-quoi-sert-la-dopamine-

www.federationdesdiabetiques.org

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre guide GRATUIT pour réussir votre tr​​​​ansition vegan ! 🍃